Dynamique de la variante Delta en France

L’Institut Pasteur fait l’hypothèse dans cette étude qu’il n’y a pas de changement dans la transmissibilité liée au climat de la variante Delta pendant la période d’étude (15 juin au 1er octobre)


Résultats :

Si la dynamique de croissance de la variante Delta se poursuit au même rythme dans les semaines à venir, les résultats de l’étude suggèrent que la pression sur l’hôpital pourrait être importante dès le mois d’août, à un moment où les hôpitaux peuvent avoir du mal à accueillir un afflux important de patients.

Même une réduction relativement faible du taux d’infection cet été (de l’ordre de 10 à 25 %) réduirait considérablement l’ampleur du pic d’admissions à l’hôpital et retarderait l’apparition de ce pic à un moment où l’hôpital serait mieux à même d’absorber un afflux de patients.

Description de l’étude :

  • Titre : Dynamique du variant delta en France métropolitaine.
  • Chercheurs principaux : Chercheurs de l’unité de modélisation mathématique des maladies infectieuses de l’Institut Pasteur.
  • Sites de mise en œuvre : Institut Pasteur.
  • Population étudiée : Données de dépistage documentant la mutation L452R en France.
  • Méthodes : Deux approches différentes sont utilisées pour anticiper la dynamique des cas et des hospitalisations dans les semaines à venir. Un simple modèle de croissance exponentielle, et un modèle mathématique plus sophistiqué qui prend en compte l’immunité naturelle et vaccinale, l’augmentation future de la couverture vaccinale, ainsi que la dynamique de la transmission et les risques par groupe d’âge.

Objectifs de l’étude :

Objectif principal : étudier la dynamique de la propagation de la variante Delta en analysant les données de détection documentant la mutation L452R.

En savoir plus sur cette étude :

Contexte scientifique : Dans les régions de France métropolitaine (hors Corse), le variant delta est en pleine expansion, avec un effectif régional estimé de Rd compris entre 1,5 et 2,8 du 15 juin au 5 juillet. Cela signifie qu’il faut actuellement entre 3,5 et 10,4 jours aux régions pour doubler le nombre de cas Delta. Les estimations du RdI par région peuvent encore être incertaines en raison des incidences relativement faibles et de la période limitée.

Impression


Autres études épidémiologiques :

SARS-CoV-2 dans les populations partiellement vaccinées

Cette étude vise à étudier comment la vaccination partielle de la population française devrait modifier l’épidémiologie du SARS-CoV-2 et à déterminer les implications pour le contrôle de l’épidémie.

Étude DIABÉPI

DIABÉPI, une étude quantitative sur le rapport des personnes diabétiques à la vaccination et leur vulnérabilité à l’épidémie de COVID-19.

Hard Covid

Étude HARD COVID-19

Depuis plusieurs mois, le CHRU de Tours s’est lancé dans une enquête d’ampleur afin d’évaluer le moral des soignants. Un travail de recherche pensé pour cartographier leurs troubles, mais aussi les aider à se sentir mieux.

France 2020

La pandémie de COVID-19 a un impact important sur la démographie de la France. Cette étude explique pourquoi le nombre de décès attribués à la COVID-19 en 2020 dépasse largement l’augmentation des décès de toutes causes entre 2019 et 2020.

Étude CONFEADO

Cette étude vise à comprendre comment les enfants et les adolescents âgés de 9 à 16 ans ont vécu le confinement en France et comment cela a pu affecter leur bien-être.

Étude SAPRIS-SERO

SAPRIS-SERO est une étude qui vise à estimer la séroprévalence de l’infection par le SRAS-CoV-2 dans les cohortes épidémiologiques Constances, E3-E4N, NutriNet-Santé et Elfe-Epipage2 en France.

CoV-CONTACT

Cette étude prospective multicentrique conclut que la proportion de professionnels de santé infectés après un contact professionnel à risque est très élevée, dont un quart des infections sont asymptomatiques.

French COVID

Cette étude est basée sur le suivi observationnel d’une large cohorte de patients ayant développé une forme clinique de la maladie COVID-19 nécessitant une hospitalisation en France.

CoviPrev : Comment le confinement a-t-il affecté la santé mentale ?

Cette étude vise à étudier les changements de comportement et de santé mentale pendant la pandémie de COVID-19 dans la population française.

Long Covid Symp

Cocolate Étude : Symptômes du Covid long

L’étude Cocolate vise à comprendre la persistance du COVID-19 et à étudier ses symptômes, ainsi que les causes de la persistance de certains d’entre eux.