France 2020

La pandémie de COVID-19 a un impact important sur la démographie de la France. Cette étude explique pourquoi le nombre de décès attribués à la COVID-19 en 2020 dépasse largement l’augmentation des décès de toutes causes entre 2019 et 2020


Mots clés : mortalité ; causes de décès ; COVID-19 ; épidémies ; décès par âge ; variations saisonnières ; naissances ; France.

Quelques résultats :

Images de certains des résultats obtenus

Nombre hebdomadaire attendu et observé de décès en France, août 2014 – février 2021.
Répartition par âge des décès (%), France

Description de l’étude :

  • Titre : France 2020: 68,000 excess deaths attributable to COVID-19.
  • Chercheurs principaux : Gilles Pison et France Meslé.
  • Centre de prise en charge : Muséum national d’histoire naturelle et Institut national d’études démographiques.
  • Population étudiée : Online database from Institut National d’Études Démographiques (INED).

Objectifs de l’étude :

Objectif principal : Expliquez plus précisément pourquoi le nombre de décès attribués à COVID-19 en 2020 dépasse de loin l’augmentation des décès de toutes causes entre 2019 et 2020.

En savoir plus sur cette étude :

Le nombre de décès enregistrés en France en 2020 a augmenté de 55000 par rapport à 2019, soit nettement moins que les 68000 décès attribués à la COVID-19 en 2020. Cette différence s’explique par la baisse des autres causes de décès, comme la grippe et les accidents de la route. D’autres causes sont également susceptibles d’avoir diminué, comme le diabète, les maladies cardiovasculaires et l’insuffisance respiratoire chronique. Si certaines des personnes fragiles souffrant de ces maladies sont effectivement décédées de la COVID-19, elles seraient décédées en 2020 même sans la pandémie, et leur décès aurait été attribué à une cause différente.

1200px Logo Ined

Autres études épidémiologiques :

Hard Covid

Étude HARD COVID-19

Depuis plusieurs mois, le CHRU de Tours s’est lancé dans une enquête d’ampleur afin d’évaluer le moral des soignants. Un travail de recherche pensé pour cartographier leurs troubles, mais aussi les aider à se sentir mieux.

Étude CONFEADO

Cette étude vise à comprendre comment les enfants et les adolescents âgés de 9 à 16 ans ont vécu le confinement en France et comment cela a pu affecter leur bien-être.

CoviPrev : Comment le confinement a-t-il affecté la santé mentale ?

Cette étude vise à étudier les changements de comportement et de santé mentale pendant la pandémie de COVID-19 dans la population française.

Imagen

VIVRE-COVID19.fr

Cette étude contribuera à fournir des données afin de guider l’action publique, notamment à travers l’action du Ministère de la Santé dans la gestion numérique de la crise Covid-19.

MINDCOVID: Mental Health in a Pandemic

This study aims to assess the mental health impact and needs associated with COVID-19 in Spain.

Resilience and Mental Health in times of COVID-19

A longitudinal study to analyze the association between resilience and psychopathology in the clinical population of children and adolescents in the period of lockdown and at 3 and 6 months of follow-up.

Emotional State Of Adults In The Process Of Bereavement By COVID-19

This study aims to analyse the emotional and spiritual state of adults who have lost a loved one due to COVID-19.

How COVID-19 Emotionally Affects Children And Adolescents With ASD

This study aims to analyse the impact of COVID-19 environmental stressors on emotions and behavior in children and adolescents with ASD.